5 AMÉLIORATIONS SEO POUR UN SITE E-COMMERCE

  • Indexation de site
  • Menu de navigation principal
  • Contenu des catégories
  • Page produit
  • Fil d’ariane

Vous êtes à la recherche de trafic qualifié pour votre site e-commerce ? Le référencement naturel SEO peut jouer un rôle essentiel dans l’acquisition de trafic et donc augmenter les ventes d’un site e-commerce. L’optimisation de votre site internet et de vos pages est indispensable au même titre que le taux de conversion.

 

1. Indexation de site

L’indexation de site consiste à enregistrer l’ensemble des pages d’un site internet sur un moteur de recherche (Google, Bing, Yahoo…). Cet enregistrement se fait via les robots qui crawl, qui visitent chaque site. L’indexation de plusieurs pages d’un site permet de gagner en visibilité sur la SERP et sur un plus grand nombre de requête.

Les sites e-commerce sont souvent composés de nombreuses pages : page d’accueil, pages de catégories, sous-catégories ou les pages produits. L’indexation de chaque page est essentiel afin d’acquérir un trafic vers les différentes pages de destination ou landing pages depuis Google.

Pour savoir si vos pages sont bien indexées par Google, il existe 2 méthodes assez simples :

  • La requête : « site:www.monsite.fr » sur Google. Les résultats afficheront toutes les pages indexées sur ce nom de domaine.

 

Google Search Console est un outil très complet et très utile pour les webmasters et les référenceurs. Il offre beaucoup de fonctionnalités sur l’indexation d’un site mais aussi les erreurs de navigation des robots, les problèmes de sécurité ou encore suivre la manière dont apparaissent votre site dans les pages de résultat.

 

2. Menu de navigation principal

Le menu de navigation principal est un excellent moyen pour les robots de savoir qu’elles sont les pages d’importance. Les pages qui apparaissent dans le menu sont en effet considérées comme des pages importantes avec un fort maillage interne. De plus, les moteurs de recherche sont encore plus sensibles à la présence d’une page dans le menu principal sur un site e-commerce.

Exemple d'un menu de navigation secondaire sur le site de Decathlon

Menu de navigation – Decathlon

Pour faciliter la navigation des robots, optimiser votre SEO et améliorer l’expérience utilisateur (UX), vous pouvez utiliser un menu de navigation secondaire. Il est alors possible d’afficher des liens vers les catégories, mais aussi les sous-catégories ou même des sous sous catégories et même mettre un produit en avant.

 

3. Contenu de catégories

Trop souvent, l’erreur des webmasters est de ne pas mettre de contenu autre que les produits sur des pages de catégories ou de sous-catégories. C’est une erreur car Google aura du mal à comprendre l’utilité et le sujet de cette page. Rien ne vaut un bon texte HTML optimisé sur des mots clés intéressants pour votre site e-commerce ! Les robots apprécient de trouver du texte facile à comprendre et positionneront mieux votre site internet.

Ce texte est aussi un moyen de guider les internautes vers un produit ou un autre s’ils manquent de maturité et de connaissances sur vos produits. Soyez un expert pédagogue pour rassurer et orienter vos clients et surtout augmenter vos ventes. Quelques paragraphes (au moins 300 mots) avec des liens vers une sous-catégorie ou une page produit feront le bonheur des robots. Prioriser la rédaction de contenu optimisé pour plusieurs catégories et sous-catégories plutôt que des centaines de pages produits qui auront du mal à se positionner est une bonne stratégie si vous manquez de temps.

 

4. Page produit

Travailler une page produit est cependant nécessaire. Il existe différents moyens pour améliorer l’attractivité d’une page produit sur la SERP. Les rich snippets restent un « must » pour s’attirer les faveurs des moteurs de recherche mais aussi augmenter le taux de clics sur les résultats de la SERP. Ce sont des balises sémantiques qui permettent aux moteurs de recherche de comprendre qu’elles sont les informations essentielles et utiles aux internautes : note sur le produit, marque, prix, photo… Ces balises suivent le site de balisage de Schema.org.

 

5. Fil d’ariane

Le fil d’ariane est un élément qui permet d’avoir un aperçu sur l’architecture du site et le chemin parcouru depuis la page d’accueil pour arriver sur la page actuelle. Cliquable, il permet aussi de créer un maillage interne plus efficace et automatique.

Le fil d’ariane du dernier site manque de clarté. Les internautes pourraient se tourner vers les autres

Le fil d’ariane pourra être affiché par les moteurs de recherche ce qui facilite la compréhension de l’internaute. C’est un autre enrichissement de la SERP que vous pouvez utiliser pour attirer du trafic.

 

Ces 5 améliorations SEO pour un site e-commerce font partie d’une liste d’améliorations bien plus exhaustive et complexe. Offrez à votre site e-commerce l’expertise en référencement de l’agence 1ere Position. Technique, référencement et contenu… contactez-nous pour parler de vos besoins.

Réseaux sociaux et générations, les chiffres clés en une Infographie

Plus d’un tiers de la population mondiale, soit 2,67 milliards de personnes, est actif sur les réseaux sociaux. Y être présent est donc, pour une entreprise, vecteur d’opportunités. Reste qu’il convient de cibler la bonne audience, le bon public. Cette infographie, réalisée par Personal Money Service, nous informe quant aux habitudes des différentes générations sur chacun de ces réseaux sociaux. Prenez note! 

Réseaux sociaux et générations

La génération des 13-19 ans, appelée génération Z, semble préférer les personnes comme vous et moi aux célébrités lorsqu’il est question de publicité.

La génération « millenials » (20-35 ans) passe en moyenne 8 heures par jour en ligne. Elles souhaitent davantage être approchées par les marques via email (43%). Les hommes de cette tranche d’âge sont friands de YouTube alors que les femmes préfèrent Facebook.

La génération X, 36-49 ans, représente un pouvoir d’achat annuel de 200 milliards. 80% d’entre-eux possèdent un compte Facebook et Twitter, bien que seulement la moitié d’entre-eux s’y montrent actif.

13% des baby boomers (50-65 ans) ont recours à LinkedIn contre 60% en ce qui concerne Facebook. Ces internautes passent généralement 27h par semaine en ligne.

Infographie: Le Link Building en 2017 , oui ou non ?

Quand le contenu Vidéo s’impose sur toute la toile …

Dans notre ère digitale, la vidéo domine et ce sont les réseaux sociaux qui en sont la cause. Ce format de contenu joue un rôle prépondérant dans notre société actuelle.

Nous allons vous décrire dans cet article, toutes les tendances et chiffres clés de ce secteur.

La consommation de vidéo en hausse

D’après les statistiques, les vidéos correspondent à 74 % du trafic sur internet en 2017. Selon les estimations, le format vidéo représentera 80 % du trafic web en 2019.

Chaque jour, 55 % de la population visionne des vidéos sur internet et un Français passe en moyenne une vingtaine de minutes par jour à regarder des vidéos sur le net.

L’estimation totale du temps passé sur internet à visionner des vidéos représenterait 20 %.

Les milléniales apprécient tout particulièrement ce média et consacreraient en moyenne une trentaine de minutes à visionner des vidéos sur internet, ce qui représente un tiers de leur temps passé sur le web.

Les technologies de notre monde comme les smartphones, les tablettes, caméras et plateformes sociales sont à l’origine de cette démocratisation phénoménale du format vidéo.

« Le contenu doit aujourd’hui être adapté à l’ensemble des canaux et des écrans… Ce qui nous a incité, par exemple, à multiplier les formats disponibles comme ceux liés à Instagram. On voit bien que la vidéo prend son essor et représente un vecteur d’engagement pour les marques, y compris sur les réseaux sociaux, notamment sous l’influence de la généralisation de l’autoplay » explique Anne Boussarie, Directrice générale de Getty images, en France.

La consommation des vidéos est en grande majorité à partir d’un smartphone. 51 % des vues de vidéos serait effectuées sur mobile. Facebook triomphe avec 500 millions de vidéos vues et 85 % de ces vidéos sont visionnées sans le son. 10 millions de vidéos seraient vues sur Snapchat. Les vidéos de moins de cinq minutes seraient les plus plébiscitées par le public et représenteraient 55 % du temps consacré à visionner des vidéos sur mobile. D’après un sondage, deux tiers des consommateurs de vidéos préfèrent les vidéos qui durent moins d’une minute. Seulement 2 % des visionneurs de vidéos tourneraient leur écran, ce qui permet aux annonceurs de comprendre le comportement des consommateurs et d’adapter ainsi leurs créations. Le display vidéo occuperait une part grandissante, soit 35 % de l’ensemble total du display. Un chiffre d’affaires net de 417 millions d’euros serait ainsi réalisé grâce à ce format publicitaire.

La vidéo très plébiscitée par les jeunes.

La réalité virtuelle, reine des tendances

La plateforme Getty Images privilégie la réalité virtuelle et a pour ambition d’aller encore plus loin en proposant aux visionneurs de vivre une expérience, notamment avec le format de vidéo 360°. « Le développement de la réalité virtuelle devrait être également très intéressant à suivre, quant à l’évolution du contenu vidéo et aux multiples possibilités qu’elle va générer. La vidéo va prendre de plus en plus d’importance à condition qu’elle soit engageante » déclare Anne Boussarie. D’après les analyses de comportement d’achat, la réalité virtuelle sera un format de communication de plus en plus utilisé.

Getty images nous fait part d’un point pertinent qui en dit beaucoup sur la consommation des réseaux sociaux dans notre société : « Instagram a nourri notre appétit de contenu instantané conjugué à la première personne. L’engouement pour Snapchat et Instagram Stories nous permet d’aller encore plus loin. Brut, impulsif et surtout spontané, ce courant semble avoir supprimé les filtres. Il nous offre un échange beaucoup plus authentique et nous permet de vivre de nouvelles expériences par procuration. La tendance « Virtuel réel » trouve ses racines dans cette esthétique. Nous ne regardons plus seulement la vidéo, nous faisons partie de la vidéo. Nous ne nous contentons plus de voir, nous expérimentons ».

Getty images insiste sur l’importance du réalisme et de l’authenticité des contenus. C’est une piste à explorer et à exploiter par les annonceurs pour les années à venir…

Vous avez besoin d’une vidéo crée sur mesure pour présenter vos produits ou votre société ?