INFOGRAPHIE : LA PERSONNALISATION DANS LE E-COMMERCE

Alors que le e-commerce ne s’est jamais aussi bien porté (20 milliards d’euros de chiffre d’affaires au premier trimestre 2017, soit une progression de 14% par rapport à 2016), l’expérience d’achat n’a de cesse d’évoluer pour s’adapter aux utilisateurs. La personnalisation sur les sites marchands est en constante augmentation, et ce n’est pas pour déplaire aux cyber-acheteurs.

Voici une infographie issue de l’analyse de plus de 2 milliards de parcours d’achat et 120 millions de transactions afin de faire l’état des lieux de l’expérience utilisateur sur les sites e-commerce.

Ce que l’on en retient :

 

La concurrence est rude dans la jungle du web : 3/4 des utilisateurs font leurs achats sur seulement 1 à 5 sites différents.

 

On veut une expérience personnalisée !  75% des acheteurs en ligne trouvent qu’il est important de recevoir des recommandations en fonction de leurs précédents achats.

 

Lisez dans mes pensées… 81% veulent voir des promotions ciblées en fonction de leurs centres d’intérêt. Les consommateurs souhaitent donc accéder rapidement à ce qu’ils désirent… sans même avoir à le demander.

 

57% des acheteurs déclarent préférer les sites qui appliquent déjà cette personnalisation, et 81% sont prêts à abandonner leurs sites e-commerce préférés au profit de sites offrant une meilleure expérience d’achat, plus personnalisée.

 

Le point de vue des webmarketeurs: 64% d’entre eux envisagent de modifier leurs investissements dédiés à l’optimisation et à la personnalisation de leur site web au cours des 12 prochains mois.

 

Les pratiques qui marchent: Les techniques les plus efficaces consistent à créer un sentiment de rareté, d’urgence ou apporter une preuve sociale, lesquels augmentent respectivement le RPV (revenu par visiteur) de 2,9%, 1,5% et 2,3%.

 

Il n’y a pas que la beauté qui compte: Les changements de bouton, les modifications apportées à la navigation ou à l’esthétique du site font baisser le RPV de 0,2%.

 

Avec l’explosion du nombre de données, on assiste à une hyper-personnalisation du web en général et du e-commerce en particulier. Une expérience d’achat sur-mesure, qui a tendance à attirer de plus en plus d’acheteurs en ligne au détriment des magasins physiques.

N’hésitez pas à regarder et partager nos autres infographies