Les avis Google My Business : quels enjeux pour les entreprises ?

Lancé en 2014, Google My Business s’impose progressivement à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Ce service gratuit vise à simplifier le référencement local des entreprises qui ont une adresse physique et à accueillir le public. L’une des fonctionnalités de Google My Business est la rétroaction des clients. L’acheteur peut laisser une note et une appréciation à propos d’une société dont il a vécu les services ou acheté les marchandises …

Depuis l’avènement de Google My Business, les avis des consommateurs sont beaucoup plus visibles qu’auparavant et ont un véritable impact sur le comportement d’achat de nouveaux clients potentiels. Bien que la plupart des entreprises y voient un réel avantage en termes de référencement local et de visibilité sur internet, les avis Google My Business deviennent souvent un poids supplémentaire et une menace permanente pour leur image de marque.

UN RÉEL ENJEU POUR LES ENTREPRISES

UNE PART IMPORTANTE DANS LE PROCESSUS D’ACHAT

avis google my businessA l’ère des nouvelles technologies, les informations vont plus vite et plus loin. Alors qu’il y a encore quelques années les clients partageaient leurs avis à deux ou trois personnes de leur cercle proche par le biais du bouche-à-oreille, ils ont maintenant la possibilité de transmettre leur expérience d’achat à des milliers d’internautes.

En un clic, chacun peut avoir accès à des centaines d’informations. Les entreprises ont bien compris l’importance de posséder une image de marque sur la toile et elles s’évertuent à créer une véritable vitrine de leur établissement sur internet. On ne peut contester l’importance des avis Google dans le comportement d’achat des consommateurs.

Selon une étude, 96% des internautes prêtent attention aux notes et aux avis et près de 90% les jugent comme utiles et influents dans leur processus d’achat. En présence d’un commentaire négatif, un consommateur potentiel peut être tenté de renoncer à son achat, c’est d’ailleurs ce qu’il se passe dans 93% des cas. A contrario, un avis positif peut avoir une valeur d’incitation à l’achat.

Les consommateurs accordent plus d’attention aux témoignages réels des autres clients plutôt qu’aux notes qui leur sont souvent très subjectives et abstraites. Ces clients potentiels se méfient et cherchent à expérimenter l’expérience de l’autre avant un achat afin d’éviter toute arnaque ou une mauvaise surprise.

UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ EN TERMES D’E-RÉPUTATION

Au-delà d’un simple témoignage, l’avis du client joue un grand rôle dans le référencement de l’entreprise. Une personne qui note et ajoute un avis sur le compte d’une entreprise lui donne inéluctablement du poids. L’avis, qu’il soit bon ou mauvais, va servir à faire véhiculer l’information, à la déployer vers un réseau plus étendu.

Un simple avis laissé par un client fonctionne sur la notoriété de la société sur Internet et agit comme une vraie publicité pour la marque. Nous pouvons dire que cette page d’opinion est l’équivalent d’un panneau d’affichage pour l’entreprise, en version numérique. Cependant, cette publicité est construite à partir de l’expérience des clients et peut donc être à la fois positive et négative. En conséquence, les consommateurs mettront davantage l’accent sur les commentaires des clients plutôt que sur la publicité qu’ils connaissent, c’est une commercialisation intensive et hypocrite.

google my business avis
Un exemple d’avis pour l’entreprise « Electro Dépôt »

Le client reconnaît l’avis comme authentique et crédible et parvient à s’identifier dans l’expérience du consommateur qui a laissé un témoignage de son achat. On est bien loin de la stratégie marketing classique qui cherche l’incitation à l’achat sans prendre en compte les éventuels inconvénients du produit.

La pluralité des opinions et des témoignages est un atout stratégique pour l’entreprise. Ils n’hésitent pas à encourager leurs clients à s’exprimer sur leurs produits afin de générer plus d’activité sur leur page et, par conséquent, d’améliorer leur référencement. L’espace Google My Business fonctionne comme un réseau social et la marque est disponible pour tous sans nécessiter de budget important.

LES DÉSAGRÉMENTS CAUSÉS PAR LES AVIS GOOGLE MY BUSINESS

L’AFFLUENCE D’AVIS NÉGATIFS

Beaucoup d’entreprises ont créé leur compte Google My Business dans l’espoir d’améliorer leur visibilité sur internet. Ce service proposé par Google permet à des entreprises physiques de toutes tailles d’étendre leurs réseaux de clients et de se faire connaître au-delà d’une limite géographique restreinte.

L’un des problèmes rencontrés par les entreprises est l’afflux de témoignages et de notes négatives sur leur établissement et leur marque. Comme indiqué ci-dessus, les utilisateurs d’Internet accordent une importance particulière aux opinions négatives, ce qui peut aller jusqu’à les décourager d’acheter un produit ou d’accéder à un service.

On observe qu’un internaute mécontent a tendance à exposer son expérience bien plus facilement qu’un client satisfait du service ou du bien vendu. Ce constat, bien qu’il soit néfaste à la réputation d’une entreprise, résulte d’un comportement naturel. Un client satisfait n’aura pas le réflexe de laisser un avis puisque cette satisfaction que lui procure l’entreprise lui paraîtra logique et ordinaire. A contrario, un client mécontent gardera de la rancœur envers l’entreprise qui l’a lésé et n’hésitera pas à lui nuire en retour, avec les moyens dont il dispose.

avis client google
L’exemple d’un avis négatif auquel le propriétaire de l’entreprise a répondu

Dès lors, la balance penchera inévitablement vers les avis négatifs, créant un déséquilibre et affligeant l’entreprise d’une mauvaise réputation qu’elle ne mérite pas forcément. Ce problème récurrent oblige les entreprises à vérifier régulièrement les avis. Elles doivent être le plus réactif possible dans leurs réponses et instaurer rapidement un dialogue avec le client mécontent pour dégager une solution.

DES AVIS DIFFICILEMENT CONTRÔLABLES

La digitalisation vise à rapprocher les personnes, mais elle a aussi involontairement produit l’effet contraire. Alors qu’il est possible d’avoir une conversation instantanée avec une personne qui vit à l’autre bout du monde, se retrouver face à un écran peut aussi créer chez l’internaute une impression de distance. C’est d’ailleurs cette distance avec la réalité qui va permettre l’émergence d’un sentiment d’invulnérabilité chez certaines personnes. Protégés par leurs écrans et leurs pseudos, ces internautes nuisent aux autres sans le moindre scrupule et en toute gratuité.

Google My Business n’est pas épargné par ce qu’on appelle maintenant «trolls» qui rage sans véritable mobile. Les entreprises ont souvent du mal à les repérer parmi les opinions des clients réels, mais il leur est impossible d’agir de quelque manière que ce soit pour se débarrasser de ces commentaires. Ces avis sont publiés par des personnes qui n’ont jamais bénéficié de la livraison de l’entreprise, mais qui cherchent simplement à diffuser une image négative à d’autres internautes. Un acte de méchanceté gratuite qui, malheureusement, ne passe pas inaperçu et qu’il faut répondre le plus rapidement possible.

Google My Business offre un service de modération des critiques, mais un témoignage ne peut être censuré s’il n’est pas diffamatoire ou insultant. Il est alors impossible d’enlever définitivement un avis dont l’illégitimité est prouvée. Les entreprises sont alors obligées de gérer ces difficultés seules avec les moyens limités à leur disposition.

Certaines entreprises tentent de dialoguer avec ces utilisateurs désespérément pour les convaincre de supprimer ce conseil ou simplement en soulignant qu’ils ne semblent pas être des clients de l’entreprise. Les tentatives étaient souvent futiles, les trolls évitant les discussions et les négociations à tout prix.
Les avis de Google My Business présentent donc un fardeau supplémentaire et un obstacle considérable à la construction d’une réputation positive et solide. Impossible face au développement de ces faux avis, les marques les signalent à Google et ne peuvent attendre patiemment que le verdict.

LES AVIS GOOGLE MY BUSINESS, UN ENJEU STRATÉGIQUE ÉTABLI

Google My Business apparaît comme une véritable révolution dans le référencement des entreprises et une avancée considérable pour la visibilité des marques sur internet. Pourtant, le revers de la médaille ne s’est pas fait attendre et les entreprises ont pâti des inconvénients des avis que peuvent laisser les clients.

Si Google propose d’ores et déjà des solutions pour contrer les « bad buzz » que peuvent créer une affluence trop importante d’avis négatifs, le système n’est toujours pas optimal. Les sociétés font face à un manque évident de contrôle des avis avant leur publication. La politique de modération manque de rigueur, laissant ainsi les faux avis proliférer. Ce problème se rapporte indéniablement à la question de la liberté sur internet et démontre pertinemment à quel point l’avis d’un internaute peut avoir de l’influence sur la vie d’une entreprise, ses ventes et par conséquent son chiffre d’affaires.

Maîtrisez votre image sur Google, Achetez des avis Google my business

Gagnez en visibilité en appliquant ces 5 points

1 – Mettre en avant son site sur les supports de communication

 

Beaucoup de gens ont tendance à se séparer en ligne et hors ligne. En réalité, les deux communications doivent être complémentaires. Pour commencer à promouvoir votre site Web, vous devez commencer par le mettre d’abord sur tous vos supports de communication: cartes d’affaires, brochures de vente, communiqués de presse et kits de presse …

Avoir un site peut sembler évident pour certains. Mais encore, trop d’entreprises ne sont pas présentes en ligne. En outre, tous les noms de domaine ne sont pas: www.nomdel’entreprise.com ou www.nomdel’entreprise.fr. C’est pourquoi il est impératif de mettre en évidence votre site Web sur vos supports de communication hors connexion, mais pas seulement!

Vous avez probablement un profil LinkedIn, une page Facebook ou même un compte Twitter. N’hésitez pas à intégrer l’URL de votre site web sur vos propres réseaux sociaux, mais aussi ceux de votre marque. Plus vous multipliez les points de contact, plus vous êtes susceptible d’obtenir du trafic sur votre site.

 

2 – Optimiser son référencement naturel

 

Un bon site Web n’est pas visible s’il n’est pas référencé par Google, c’est-à-dire qu’il n’apparaît pas dans les résultats de recherche de son moteur de recherche. Pour ce faire, il existe deux techniques distinctes mais complémentaires: le référencement naturel et le référencement payant, un concept qui sera discuté ci-dessous.

L’optimisation du référencement naturel est une stratégie de notoriété qui permet de mettre en place un marketing en ligne permanent. En effet, cette technique est construite à long terme. Le référencement peut durer plusieurs mois, même plusieurs années. Mais l’avantage réel qu’il présente est sa solidité. Un site bien référencé naturellement, acquiert des positions sur la page d’accueil sur Google. Il est très rare qu’une page Web tombe dans les dernières pages. Natural SEO (SEO) est donc une technique stable, économique et durable.

Il s’agit de travailler sur différents aspects de votre site: url, liens, contenu …

3 – Produire du contenu pour un blog

 

De plus en plus d’entreprises ouvrent un blog. Cet outil de webmarketing vous permet non seulement de mettre en évidence votre savoir-faire et votre expertise dans un secteur, mais avant tout pour travailler sur le référencement naturel de votre site.

En effet, l’un des critères essentiels évalués par le robot de Google lors du classement du SERP (résultats de recherche) est le contenu. Ce contenu doit être pertinent, informatif pour les lecteurs mais aussi optimisé pour le référencement grâce à la présence de liens internes à votre site et à l’externalisation et à l’intégration de mots clés stratégiques sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

Produire du contenu de qualité pour son blog d’entreprise permet de rendre son site Web connu. Pour cela, il est possible d’intégrer des liens dans vos articles qui se réfèrent à votre site. Ce trafic sera d’autant plus qualifié.

4 – Utiliser le référencement payant

 

Le SEO payé, ou SEA, implique l’utilisation de techniques de référencement qui nécessitent un investissement financier, mais les résultats sont presque immédiats. À l’aide d’outils tels que Google Adwords, il est possible d’acheter des mots-clés, ce qui revient à acheter sa présence dans les premiers résultats de recherche de Google.

Le SEO payé est une stratégie coûteuse mais rapide pour faire connaître son site web sur Internet. Il permet de générer du trafic très rapidement et de commencer à collecter les contacts de vos prospects. D’autre part, pour travailler votre renommée en ligne à long terme, il est préférable de compléter une stratégie de SEO payée, grâce à une stratégie de SEO naturel.

 

5 – Être actif sur les réseaux sociaux

 

L’activité sur les réseaux sociaux vous permet de créer une communauté autour d’un intérêt commun: votre secteur d’activité. Ainsi, votre entreprise est mise en évidence aux yeux des internautes intéressés par vos offres, vos services, vos produits et qui écoutent vos messages.

Les réseaux sociaux vous permettront de développer votre notoriété en ligne et donc votre site Web. Les liens inclus dans les descriptions, mais aussi dans des publications régulières, optimisées et pertinentes augmenteront le nombre de visites sur votre site.

 

Pour rendre son site connu, il n’y a pas de technique idéale. Toutes les stratégies énumérées ci-dessus travaillent ensemble pour créer votre réputation en ligne. C’est pourquoi il est intéressant de regarder chacune de ces techniques un par un pour obtenir rapidement des résultats: prise de prospects, commandes sur un site de commerce électronique, etc.

5 AMÉLIORATIONS SEO POUR UN SITE E-COMMERCE

  • Indexation de site
  • Menu de navigation principal
  • Contenu des catégories
  • Page produit
  • Fil d’ariane

Vous êtes à la recherche de trafic qualifié pour votre site e-commerce ? Le référencement naturel SEO peut jouer un rôle essentiel dans l’acquisition de trafic et donc augmenter les ventes d’un site e-commerce. L’optimisation de votre site internet et de vos pages est indispensable au même titre que le taux de conversion.

 

1. Indexation de site

L’indexation de site consiste à enregistrer l’ensemble des pages d’un site internet sur un moteur de recherche (Google, Bing, Yahoo…). Cet enregistrement se fait via les robots qui crawl, qui visitent chaque site. L’indexation de plusieurs pages d’un site permet de gagner en visibilité sur la SERP et sur un plus grand nombre de requête.

Les sites e-commerce sont souvent composés de nombreuses pages : page d’accueil, pages de catégories, sous-catégories ou les pages produits. L’indexation de chaque page est essentiel afin d’acquérir un trafic vers les différentes pages de destination ou landing pages depuis Google.

Pour savoir si vos pages sont bien indexées par Google, il existe 2 méthodes assez simples :

  • La requête : « site:www.monsite.fr » sur Google. Les résultats afficheront toutes les pages indexées sur ce nom de domaine.

 

Google Search Console est un outil très complet et très utile pour les webmasters et les référenceurs. Il offre beaucoup de fonctionnalités sur l’indexation d’un site mais aussi les erreurs de navigation des robots, les problèmes de sécurité ou encore suivre la manière dont apparaissent votre site dans les pages de résultat.

 

2. Menu de navigation principal

Le menu de navigation principal est un excellent moyen pour les robots de savoir qu’elles sont les pages d’importance. Les pages qui apparaissent dans le menu sont en effet considérées comme des pages importantes avec un fort maillage interne. De plus, les moteurs de recherche sont encore plus sensibles à la présence d’une page dans le menu principal sur un site e-commerce.

Exemple d'un menu de navigation secondaire sur le site de Decathlon

Menu de navigation – Decathlon

Pour faciliter la navigation des robots, optimiser votre SEO et améliorer l’expérience utilisateur (UX), vous pouvez utiliser un menu de navigation secondaire. Il est alors possible d’afficher des liens vers les catégories, mais aussi les sous-catégories ou même des sous sous catégories et même mettre un produit en avant.

 

3. Contenu de catégories

Trop souvent, l’erreur des webmasters est de ne pas mettre de contenu autre que les produits sur des pages de catégories ou de sous-catégories. C’est une erreur car Google aura du mal à comprendre l’utilité et le sujet de cette page. Rien ne vaut un bon texte HTML optimisé sur des mots clés intéressants pour votre site e-commerce ! Les robots apprécient de trouver du texte facile à comprendre et positionneront mieux votre site internet.

Ce texte est aussi un moyen de guider les internautes vers un produit ou un autre s’ils manquent de maturité et de connaissances sur vos produits. Soyez un expert pédagogue pour rassurer et orienter vos clients et surtout augmenter vos ventes. Quelques paragraphes (au moins 300 mots) avec des liens vers une sous-catégorie ou une page produit feront le bonheur des robots. Prioriser la rédaction de contenu optimisé pour plusieurs catégories et sous-catégories plutôt que des centaines de pages produits qui auront du mal à se positionner est une bonne stratégie si vous manquez de temps.

 

4. Page produit

Travailler une page produit est cependant nécessaire. Il existe différents moyens pour améliorer l’attractivité d’une page produit sur la SERP. Les rich snippets restent un « must » pour s’attirer les faveurs des moteurs de recherche mais aussi augmenter le taux de clics sur les résultats de la SERP. Ce sont des balises sémantiques qui permettent aux moteurs de recherche de comprendre qu’elles sont les informations essentielles et utiles aux internautes : note sur le produit, marque, prix, photo… Ces balises suivent le site de balisage de Schema.org.

 

5. Fil d’ariane

Le fil d’ariane est un élément qui permet d’avoir un aperçu sur l’architecture du site et le chemin parcouru depuis la page d’accueil pour arriver sur la page actuelle. Cliquable, il permet aussi de créer un maillage interne plus efficace et automatique.

Le fil d’ariane du dernier site manque de clarté. Les internautes pourraient se tourner vers les autres

Le fil d’ariane pourra être affiché par les moteurs de recherche ce qui facilite la compréhension de l’internaute. C’est un autre enrichissement de la SERP que vous pouvez utiliser pour attirer du trafic.

 

Ces 5 améliorations SEO pour un site e-commerce font partie d’une liste d’améliorations bien plus exhaustive et complexe. Offrez à votre site e-commerce l’expertise en référencement de l’agence 1ere Position. Technique, référencement et contenu… contactez-nous pour parler de vos besoins.

Quand le contenu Vidéo s’impose sur toute la toile …

Dans notre ère digitale, la vidéo domine et ce sont les réseaux sociaux qui en sont la cause. Ce format de contenu joue un rôle prépondérant dans notre société actuelle.

Nous allons vous décrire dans cet article, toutes les tendances et chiffres clés de ce secteur.

La consommation de vidéo en hausse

D’après les statistiques, les vidéos correspondent à 74 % du trafic sur internet en 2017. Selon les estimations, le format vidéo représentera 80 % du trafic web en 2019.

Chaque jour, 55 % de la population visionne des vidéos sur internet et un Français passe en moyenne une vingtaine de minutes par jour à regarder des vidéos sur le net.

L’estimation totale du temps passé sur internet à visionner des vidéos représenterait 20 %.

Les milléniales apprécient tout particulièrement ce média et consacreraient en moyenne une trentaine de minutes à visionner des vidéos sur internet, ce qui représente un tiers de leur temps passé sur le web.

Les technologies de notre monde comme les smartphones, les tablettes, caméras et plateformes sociales sont à l’origine de cette démocratisation phénoménale du format vidéo.

« Le contenu doit aujourd’hui être adapté à l’ensemble des canaux et des écrans… Ce qui nous a incité, par exemple, à multiplier les formats disponibles comme ceux liés à Instagram. On voit bien que la vidéo prend son essor et représente un vecteur d’engagement pour les marques, y compris sur les réseaux sociaux, notamment sous l’influence de la généralisation de l’autoplay » explique Anne Boussarie, Directrice générale de Getty images, en France.

La consommation des vidéos est en grande majorité à partir d’un smartphone. 51 % des vues de vidéos serait effectuées sur mobile. Facebook triomphe avec 500 millions de vidéos vues et 85 % de ces vidéos sont visionnées sans le son. 10 millions de vidéos seraient vues sur Snapchat. Les vidéos de moins de cinq minutes seraient les plus plébiscitées par le public et représenteraient 55 % du temps consacré à visionner des vidéos sur mobile. D’après un sondage, deux tiers des consommateurs de vidéos préfèrent les vidéos qui durent moins d’une minute. Seulement 2 % des visionneurs de vidéos tourneraient leur écran, ce qui permet aux annonceurs de comprendre le comportement des consommateurs et d’adapter ainsi leurs créations. Le display vidéo occuperait une part grandissante, soit 35 % de l’ensemble total du display. Un chiffre d’affaires net de 417 millions d’euros serait ainsi réalisé grâce à ce format publicitaire.

La vidéo très plébiscitée par les jeunes.

La réalité virtuelle, reine des tendances

La plateforme Getty Images privilégie la réalité virtuelle et a pour ambition d’aller encore plus loin en proposant aux visionneurs de vivre une expérience, notamment avec le format de vidéo 360°. « Le développement de la réalité virtuelle devrait être également très intéressant à suivre, quant à l’évolution du contenu vidéo et aux multiples possibilités qu’elle va générer. La vidéo va prendre de plus en plus d’importance à condition qu’elle soit engageante » déclare Anne Boussarie. D’après les analyses de comportement d’achat, la réalité virtuelle sera un format de communication de plus en plus utilisé.

Getty images nous fait part d’un point pertinent qui en dit beaucoup sur la consommation des réseaux sociaux dans notre société : « Instagram a nourri notre appétit de contenu instantané conjugué à la première personne. L’engouement pour Snapchat et Instagram Stories nous permet d’aller encore plus loin. Brut, impulsif et surtout spontané, ce courant semble avoir supprimé les filtres. Il nous offre un échange beaucoup plus authentique et nous permet de vivre de nouvelles expériences par procuration. La tendance « Virtuel réel » trouve ses racines dans cette esthétique. Nous ne regardons plus seulement la vidéo, nous faisons partie de la vidéo. Nous ne nous contentons plus de voir, nous expérimentons ».

Getty images insiste sur l’importance du réalisme et de l’authenticité des contenus. C’est une piste à explorer et à exploiter par les annonceurs pour les années à venir…

Vous avez besoin d’une vidéo crée sur mesure pour présenter vos produits ou votre société ?