Gagnez en visibilité en appliquant ces 5 points

1 – Mettre en avant son site sur les supports de communication

 

Beaucoup de gens ont tendance à se séparer en ligne et hors ligne. En réalité, les deux communications doivent être complémentaires. Pour commencer à promouvoir votre site Web, vous devez commencer par le mettre d’abord sur tous vos supports de communication: cartes d’affaires, brochures de vente, communiqués de presse et kits de presse …

Avoir un site peut sembler évident pour certains. Mais encore, trop d’entreprises ne sont pas présentes en ligne. En outre, tous les noms de domaine ne sont pas: www.nomdel’entreprise.com ou www.nomdel’entreprise.fr. C’est pourquoi il est impératif de mettre en évidence votre site Web sur vos supports de communication hors connexion, mais pas seulement!

Vous avez probablement un profil LinkedIn, une page Facebook ou même un compte Twitter. N’hésitez pas à intégrer l’URL de votre site web sur vos propres réseaux sociaux, mais aussi ceux de votre marque. Plus vous multipliez les points de contact, plus vous êtes susceptible d’obtenir du trafic sur votre site.

 

2 – Optimiser son référencement naturel

 

Un bon site Web n’est pas visible s’il n’est pas référencé par Google, c’est-à-dire qu’il n’apparaît pas dans les résultats de recherche de son moteur de recherche. Pour ce faire, il existe deux techniques distinctes mais complémentaires: le référencement naturel et le référencement payant, un concept qui sera discuté ci-dessous.

L’optimisation du référencement naturel est une stratégie de notoriété qui permet de mettre en place un marketing en ligne permanent. En effet, cette technique est construite à long terme. Le référencement peut durer plusieurs mois, même plusieurs années. Mais l’avantage réel qu’il présente est sa solidité. Un site bien référencé naturellement, acquiert des positions sur la page d’accueil sur Google. Il est très rare qu’une page Web tombe dans les dernières pages. Natural SEO (SEO) est donc une technique stable, économique et durable.

Il s’agit de travailler sur différents aspects de votre site: url, liens, contenu …

3 – Produire du contenu pour un blog

 

De plus en plus d’entreprises ouvrent un blog. Cet outil de webmarketing vous permet non seulement de mettre en évidence votre savoir-faire et votre expertise dans un secteur, mais avant tout pour travailler sur le référencement naturel de votre site.

En effet, l’un des critères essentiels évalués par le robot de Google lors du classement du SERP (résultats de recherche) est le contenu. Ce contenu doit être pertinent, informatif pour les lecteurs mais aussi optimisé pour le référencement grâce à la présence de liens internes à votre site et à l’externalisation et à l’intégration de mots clés stratégiques sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

Produire du contenu de qualité pour son blog d’entreprise permet de rendre son site Web connu. Pour cela, il est possible d’intégrer des liens dans vos articles qui se réfèrent à votre site. Ce trafic sera d’autant plus qualifié.

4 – Utiliser le référencement payant

 

Le SEO payé, ou SEA, implique l’utilisation de techniques de référencement qui nécessitent un investissement financier, mais les résultats sont presque immédiats. À l’aide d’outils tels que Google Adwords, il est possible d’acheter des mots-clés, ce qui revient à acheter sa présence dans les premiers résultats de recherche de Google.

Le SEO payé est une stratégie coûteuse mais rapide pour faire connaître son site web sur Internet. Il permet de générer du trafic très rapidement et de commencer à collecter les contacts de vos prospects. D’autre part, pour travailler votre renommée en ligne à long terme, il est préférable de compléter une stratégie de SEO payée, grâce à une stratégie de SEO naturel.

 

5 – Être actif sur les réseaux sociaux

 

L’activité sur les réseaux sociaux vous permet de créer une communauté autour d’un intérêt commun: votre secteur d’activité. Ainsi, votre entreprise est mise en évidence aux yeux des internautes intéressés par vos offres, vos services, vos produits et qui écoutent vos messages.

Les réseaux sociaux vous permettront de développer votre notoriété en ligne et donc votre site Web. Les liens inclus dans les descriptions, mais aussi dans des publications régulières, optimisées et pertinentes augmenteront le nombre de visites sur votre site.

 

Pour rendre son site connu, il n’y a pas de technique idéale. Toutes les stratégies énumérées ci-dessus travaillent ensemble pour créer votre réputation en ligne. C’est pourquoi il est intéressant de regarder chacune de ces techniques un par un pour obtenir rapidement des résultats: prise de prospects, commandes sur un site de commerce électronique, etc.

Réseaux sociaux et générations, les chiffres clés en une Infographie

Plus d’un tiers de la population mondiale, soit 2,67 milliards de personnes, est actif sur les réseaux sociaux. Y être présent est donc, pour une entreprise, vecteur d’opportunités. Reste qu’il convient de cibler la bonne audience, le bon public. Cette infographie, réalisée par Personal Money Service, nous informe quant aux habitudes des différentes générations sur chacun de ces réseaux sociaux. Prenez note! 

Réseaux sociaux et générations

La génération des 13-19 ans, appelée génération Z, semble préférer les personnes comme vous et moi aux célébrités lorsqu’il est question de publicité.

La génération « millenials » (20-35 ans) passe en moyenne 8 heures par jour en ligne. Elles souhaitent davantage être approchées par les marques via email (43%). Les hommes de cette tranche d’âge sont friands de YouTube alors que les femmes préfèrent Facebook.

La génération X, 36-49 ans, représente un pouvoir d’achat annuel de 200 milliards. 80% d’entre-eux possèdent un compte Facebook et Twitter, bien que seulement la moitié d’entre-eux s’y montrent actif.

13% des baby boomers (50-65 ans) ont recours à LinkedIn contre 60% en ce qui concerne Facebook. Ces internautes passent généralement 27h par semaine en ligne.

Infographie: Le Link Building en 2017 , oui ou non ?

Améliorer le taux de conversion avec les couleurs

Les Chiffres

  • 90 secondes suffisent pour se faire une idée d’un produit
  • 93% des consommateurs affirment que l’aspect visuel est le premier facteur qui détermine leur décision d’achat
  • La décision d’achat repose à 60% sur l’impression laissée par les couleurs
  • 42% des consommateurs jugent un site sur son design

Couleurs et émotions

Si les couleurs dégagent des émotions, elles ne peuvent pas être assimilées à n’importe quel domaine. Quelques exemples:

  • Rouge: couleur caractéristique de marques telles que Coca-Cola, RedBull ou KFC. Symbole de la vie et de l’enthousiasme. Convient aux secteurs alimentaire et technologique, ne s’associe pas aux domaines de l’énergie, des finances, de l’aviation et du textile.
  • Noir: synonyme de puissance, d’autorité et d’élégance, le noir est la couleur du luxe par excellence. Jaguar, BlackBerry ou Chanel y ont notamment recours. Le noir convient aux secteurs technologique, textile et automobile. Il est déconseillé de l’associer aux domaines de l’alimentation, de l’énergie, de la finance ou de la santé.
  • Orange: si vous souhaitez exprimer l’ambition, l’enthousiasme ou encore la confiance, l’orange est votre couleur. Fanta, Nickelodeon et Harley-Davidson sont quelques exemples de marques qui utilisent l’orange. La santé et les technologies s’accommodent plutôt bien de cette couleur. Mieux vaut toutefois éviter de l’associer aux domaines suivants: textile, aviation, automobile, énergie et finance.
  • Vert: le vert vise à exprimer la croissance, la nature et l’harmonie. The Body Shop et Subway l’ont choisi comme couleur de référence. Le monde du textile, de l’aviation et de l’automobile ont avantage à ne pas l’utiliser, au contraire des secteurs de l’énergie, des finances et de l’alimentation.
  • Jaune: la couleur jaune exprime la joie, l’intellect et l’énergie. National Geographic, DHL et Shell usent de cette couleur. Le jaune n’est pas recommandé aux sphères de l’aviation, du textile, de l’automobile et de la finance.

Conversion: quelles couleurs?

En ce qui concerne les boutons « Call-to-Action », diverses études affirment que le rouge, l’orange et le vert permettent de meilleurs résultats. Selon Visual Website Optimizer, le bouton qui permet de générer le plus de clics est la combinaison d’une écriture blanche sur fond rouge. Selon Unbounce, texte blanc et fond orange constituent la meilleure combinaison.

Vous l’aurez compris, mieux vaut ne pas uniquement envisager l’aspect esthétique lorsque vous usez de couleurs. Puisque chaque facteur est susceptible d’avoir un impact, le moindre de vos choix mérite donc réflexion.